Qu'est-ce que le coaching ?


Lors d’un entretien avec ton RH il t’a été suggéré de faire un coaching pour t’accompagner à résoudre la situation conflictuelle que tu vis en ce moment avec l’un des membres de ton équipe.

 Coaching… Ce seul mot te fait un peu peur, tu as l’impression que tu vas passer sur le grill d’un énergumène que tu imagines tel un être hybride, entre gourou et thérapeute. Au mieux cet étrange personnage pourra te filer deux trois conseils pour faire redescendre un peu la mayonnaise, au pire il va essayer d’aller voir ce qui s’est passé dans ta tendre enfance pour que tu en arrives là. Mouais, pas très rassurant tout ça !

Tu as toutefois bien conscience que la situation actuelle nuit à l'ambiance dans ton équipe, et qu'elle pèse de plus en plus sur ton moral.

 

Je vais essayer de t’éclaircir les idées sur le sujet du coaching.

 

  • Qu’est-ce que le coaching ?

 

Le terme coach bien qu’étant anglais, provient du hongrois kocsis signifiant « le cocher ». Le cocher est celui qui accompagne les voyageurs d’un point A à un point B. Il les aide à atteindre la destination qu’ils ont choisie et ce quelque soit les obstacles qui se trouveront sur le chemin.

De Hongrie le mot a voyagé jusqu’aux USA, pour devenir le verbe « to coach » qui est associé à la notion d’entraînement (sportif), d’accompagnement, de motivation.

 

Aujourd’hui, on peut définir le coaching comme un « métier d’accompagnement fondé sur le dialogue entre le client et son coach. Il permet au client, par la construction de ces échanges, de trouver les solutions les plus adaptées à ses capacités, croyances et représentations, à sa situation et ses enjeux. » (source Wikipédia)

 

La profession n’étant pas encore réglementée, le terme « coach » s’est très largement démocratisé et nous trouvons désormais des coachs dans à peu près tous les domaines : coach sportif, coach minceur, coach bien-être, coach en décoration, business coach, coach en décoration d’intérieur, coach intagram, …

 

L’ensemble de ces coachs n’en sont pas !

 

Pour être coach il faut répondre, au regard des codes de déontologie des fédérations du métier (EMCC, ICF,…), a un certain nombre d’exigences.

 

  • Les exigences du métier de coach

 

Le coach est détenteur d’une certification professionnelle reconnue au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP) ou d’un diplôme d’Etat de la formation continue.

Il actualise de manière régulière ses connaissances par le biais de formations professionnelles.

Il consolide et développe ses compétences en étant supervisé de manière régulière. La supervision est l’occasion pour le coach de réfléchir à sa pratique, et de la confronter à un regard extérieur.

Il respecte le code de déontologie de la fédération professionnelle à laquelle il est rattaché (EMCC, ICF,..)

Je rajouterais qu’il me semble important que le coach ait la capacité d’attester d’une démarche de travail thérapeutique sur lui-même, en cours ou achevée.

 

  • Le rôle et les missions du coach

 

Le rôle principal du coach est d’accompagner son client à exprimer son plein potentiel.

Pour cela le coach va aider son client à déterminer des objectifs clairs, réalistes et donc réalisables. Il lui permet de se doter des outils adéquats pour développer les compétences nécessaires à l’atteinte des objectifs définis.

Le coach écoute son client de manière active, sans jugement, afin de comprendre ses motivations, ses envies, ses besoins, ses blocages, ses émotions. Pour cela il fait en sorte de créer un cadre bienveillant, dans lequel le client se sent en confiance pour confier ses problèmes, ses aspirations, en toute confidentialité.

Le coach accompagne son client dans une meilleure connaissance de lui-même par l’identification de ses compétences, de ses valeurs, de ses forces, …

Enfin le coach guide son client vers une posture proactive en l’aidant à prendre conscience de sa propre responsabilité dans les évènements de sa vie, dans les interactions qu’il a avec autrui.

 

  • Le coach n’est pas !

 

Un conseiller/consultant : contrairement à Uggy les bons tuyaux, le coach ne fournit aucun conseil, seul le client sait ce qui est bon pour lui. Il l’accompagne donc à construire ses propres solutions.

 

Un psychothérapeute : ce dernier se focalise sur le « pourquoi » des problèmes amenés par le client, il peut aller faire des incursions dans le passé de ce dernier si cela est nécessaire au processus thérapeutique. Le coach est centré sur le « comment », il ramène son client aux objectifs fixés et le pousse à l’action, pour lui permettre de se projeter dans le futur.

 

Un formateur : ce dernier permet aux individus, par le biais d’une formation ou d’un cours, d’acquérir des savoirs-faire théoriques dans un domaine spécifique. Le coach met en action le client, il l'aide à développer ses savoirs-être au monde.

 

Tu en sais désormais un peu plus sur le métier de coach, ce qui va te permettre de choisir plus aisément le coach qui t’accompagnera à résoudre tes difficultés. Si tu as encore des questions sur  le sujet, n'hésite pas à me contacter, j'ys répondrai avec plaisir !

 

Pour en savoir plus, voici les sites internet des principales fédérations professionnelles :

 

EMCC : https://www.emccfrance.org/

ICF : https://www.coachfederation.fr/

SF Coach : https://www.sfcoach.org/

Ecrivez votre article ici...


Lire les commentaires (0)

Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

Mes secrets de la gestion du temps

03 Juin 2024

Qu'est-ce que le coaching ?

13 Mai 2024

Nos émotions, les signaux d'alarme de nos besoins

07 Mai 2024

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site partenaire de CARTESIA-EDUCATION

Connexion